top of page

Un petit tour dans le passé,
aujourd'hui et demain

Metteur en scène de cinéma et de théâtre. 

Issu du théâtre, de la scène et de la musique,

entrer dans le monde des images animées.

Rock n roll, punk rock, classique et jazz 

Cacophonie et châteaux dans les airs

Road-movies et drames comiques.

Capturer le UNTAMED - ne me crie pas dessus ! - 

pour le libérer.

Pour échapper au râle dadaïste du monde,

le nourrir,

Dessiner des images qui ne sont pas encore

et viole les possibilités

un rêve du monde à travers la brutalité cinématographique

pour lutter contre le snip.

Il est important d'élever la poésie au rang de langue mondiale.

Pour qu'à l'avenir all mieuxmal comprendre.

La paix est toujours la mission.

Mettre l'inaccessible à portée de main

et avec l'univers

aller danser.

 

 

Essayez encore, essayez mieux...

Venant de la musique. Toujours ce rêve d'être chanteur et guitariste dans un groupe et de jouer ses propres chansons sur les scènes du monde. Faites-le aussi. Puis il y a eu cette expérience captivante au théâtre qui m'a mis sur scène qui signifiait le monde. J'ai ensuite étudié le théâtre à Leipzig à l'Université de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy. Puis je suis allé au théâtre. À un moment donné, développer mes propres matériaux cinématographiques à partir d'un rêve. En 2016 j'ai réalisé le film expérimental "Bienvenue au Club des âmes perdues". Puis, en 2017, j'ai reçu une bourse d'art de la Fondation d'art de Saxe-Anhalt pour mon premier court métrage. Cela a donné "Jehn & John" (30min.) en 2018.

Parallèlement, premier travail de mise en scène au théâtre. La nef des fous et autres méfaits. Depuis, mise en scène théâtrale avec des jeunes qui amènent des histoires de tous les pays qui ont besoin d'être racontées. En Allemagne, en Suisse. Également toujours agissant sur scène et devant la caméra - ce chemin sera suivi plus loin. Mais maintenant, concentrez-vous entièrement sur le cinéma. 

Continuera à voyager et à travailler dans le monde entier.

 

Puis en janvier 2023 un autre court métrage sur une femme au front et la possibilité de mourir car il y a d'autres choses dans la vie.

Déjà tourné un autre film au printemps, qui est actuellement en montage sous le titre "Garder le moral" (WT). Avec huit acteurs qui, en tant que personnel hospitalier d'une clinique privée insolvable, affrontent la spéculation avec une idée folle. Première d'environ 25 minutes probablement en automne.

 

D'autres substances sont en cours d'élaboration.

Je l'écris moi-même, seul ou en collectif.

Demain plus. Je dois prendre le train maintenant.

bottom of page